Les villas de la Riviera del Brenta

Retour à la liste des articles

La villa vénitienne est une sorte de résidence patricienne fondée par le Patriziate de la République de Venise et développée dans les régions agricoles des Domaines (Domini di Terraferma) entre la fin du 15ème et le 19ème siècle. Au cours de cette période, plus de 5000 villas vénitiennes ont été construites, dont beaucoup sont conservées et protégées. Au 16ème siècle, avec l'architecte Andrea Palladio, un type particulier de villa vénitienne a été formé, nommé d'après la villa palladienne: les villas palladiennes du Vénétie sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Après une première période de véritable engagement agronomique sur le territoire, la villa est devenue une mode, se propageant à tel point que les familles nobles ont espionné des richesses gigantesques pour construire des villas pour être utilisées uniquement en été, à la veille de la fête de saint Antoine De Padoue, le 13 juin, fin juillet ou tout au plus jusqu'à la vendange.

La construction de la villa a perdu ses traits rustiques, augmentant de taille, associant les palais de la ville à la pompe de l'intérieur; Il a également été enrichi de vastes jardins luxuriants avec des plantes exotiques et des haies de caisses ornementales, où des jeux d'eau complexes ont été créés, tendant à rivaliser avec des modèles internationaux tels que le palais de Versailles des rois de France, auquel certains propriétaires riches ont l'intention d'être assimilés, Parfois, consommant toute la fortune familiale dans l'intention.

Les bateaux partent juste une fois par jour à Padoue (à 8 heures du matin depuis Pontile del Portello, un ancien port fluvial) ou de Venise (à 8h45 de Pontile della Pietà, à Riva degli Schiavoni, près de Saint-Marc).